Site de la CGSP-Défense

016291
Aujourd'huiAujourd'hui27
  • IRW CGSP-Défense
    Bienvenue sur notre site.
  • IRW CGSP-Défense
    Votre meilleur Conseiller
  • IRW CGSP-Défense
    081/64.60.96
  • IRW CGSP-Défense
    Rue de Namur, 47
    5000 Beez (NAMUR)
  • IRW CGSP-Défense
    Premier syndicat créé pour le personnel civil et militaire
  • IRW CGSP-Défense
    Toujours là pour défendre vos droits !
  • IRW CGSP-Défense
    Profitez de notre expertise !
  • IRW CGSP-Défense
    Un vrai syndicat à vos côtés !
  • IRW CGSP-Défense
    Rue de Namur, 47
    5000 Beez (NAMUR)
  • IRW CGSP-Défense
    Toujours là pour vous défendre
  • IRW CGSP-Défense
    Agir pour tous !
  • IRW CGSP-Défense
    Expertise internationale



voyage en van les questions a se poser avant de partir 33cabCe vendredi 04 septembre, nous avons appris que le ministre de la fonction publique n’a pas donné son accord concernant l’allocation d’éloignement pour les militaires alors que cette initiative était pourtant déjà budgétisée pour 2020. L’argumentation invoquée par le ministre Clarinval serait d’éviter un déséquilibre entre les fonctionnaires.

Pourtant en date du 03 août les ministres de la Défense et de la fonction publique, Philippe Goffin et David Clarinval, ont annoncé avoir pris quatre mesures visant à améliorer l'attractivité de la carrière militaire, alors que l'armée est confrontée à un important défi en matière de recrutement au cours des prochaines années.

Les mots du ministre de la fonction publique étaient alors « Ces nouvelles initiatives montrent l'importance que j'accorde à un traitement équitable du personnel de la Défense par rapport aux autres fonctionnaires. Pour être moderne et efficace, la fonction publique doit rester attractive ». Un mois plus tard ces belles paroles seraient-elles déjà oubliées ?

N’oublions pas que le défi de demain pour la Défense c’est le personnel, il est impératif pour améliorer l’attractivité et éviter l’attrition d’en passer par des benefits comme l’allocation d’éloignement. L’argumentation du ministre Clarinval nous laisse un goût très amer, le militaire n’est pas un fonctionnaire comme les autres, quels sont les fonctionnaires soumis à des mutations tous les trois ans, ou encore quels sont ceux qui sont obligés de quitter leurs familles pour des missions de quatre mois.

De plus pour des raisons évidentes de sécurité et de potentielles nuisances, la plupart des infrastructures de la Défense sont excentrées des centres urbains et ne sont pas aisées à rejoindre en transports en commun. Cette implantation occasionne pour le personnel en question de longs et fastidieux temps de déplacement. En effet, la distance moyenne qu'effectuent les militaires pour se rendre sur leur lieu habituel de travail est très largement supérieure à celle effectuée par les travailleurs d’autres secteurs.

Outre la difficulté d’accès des quartiers militaires, la politique de formation et de mutation de la Défense suppose pour les militaires une mobilité qui implique une certaine souplesse, et ce, durant toute leur carrière. La Défense exige de la sorte, une énorme disponibilité et flexibilité de son personnel qui sera amené, au cours de sa carrière, à effectuer des prestations dans un lieu de travail pouvant être très éloigné de son domicile et cela, parfois pendant plusieurs années.

Donc non le militaire n’est pas un fonctionnaire ordinaire, c’est le pourquoi cette décision est inacceptable pour la CGSP Défense qui exige qu’il soit tenu compte de la spécificité du métier de militaire dans le dossier allocation d’éloignement

Nous continuerons le combat pour ce dossier et ne manquerons pas de vous tenir informé


Newsletter

J'ai lu et j'accepte la Politique de confidentialité

Rejoignez-nous

Notre adresse

IRW CGSP-DEFENSE
Rue de Namur, 47
5000 BEEZ
 : 081/64.60.96
  : 0472/36.16.58

      picto googleMap

Politique RGPD

Attention