Ce mardi 04 février nous avons rencontré la Ministre de la Défense qui nous a présenté son plan pour le personnel, POP "People Our Priority" en est la règle principale, la revalorisation du personnel est la priorité. Madame Dedonder veut avec ce plan renforcer un maximum l'attractivité du métier de militaire et la recapitalisation du personnel est vitale pour assurer le futur de la Défense.

Ministre dedonder b32a0

L'alignement complet des salaires sur ceux de la Police en 2024 est la mesure principale de ce plan "POP", les premiers effets positifs de cette révision salariale, attendue depuis plus de quinze ans, se feront sentir sur l'ensemble du personnel dès janvier 2022. Les militaires recevront donc une revalorisation de leur salaire de façon graduelle afin d'arriver à un alignement complet avec les barèmes de la Police en janvier 2024.

L'augmentation des allocations lors des services intensifs, des permanences, des opérations et des gardes de nuit sera également réalisée, en effet le calcul de ces allocations restera basé sur le dénominateur de 1850eme mais une augmentation du numérateur de 15% sera appliquée, cette mesure équivaut concrètement au changement en 1618eme souhaité.

L’introduction de chèques-repas d'une valeur de six euros pour l'ensemble du personnel de la Défense est prévue pour le deuxième semestre 2021, ce montant est en cohérence avec les futurs chèques-repas de la Police et de l'ensemble de la Fonction Publique.

La fonction d'instructeur sera valorisée par la mise en place d’une allocation d'instructeur de 75 euros nets par mois. Dans le même ordre d'idée, une prime d'encouragement au moment de l'engagement sera allouée aux candidats qui s'engagent dans les métiers en pénurie.

La simplification des procédures de remboursement des frais liés aux soins de santé est également prévue dans ce plan "POP".

Le dossier allocation d'éloignement n’a pas été approuvé par le gouvernement, néanmoins les montants déjà budgétisés pour celui-ci seront repris dans le cadre de la revalorisation salariale. Madame la Ministre nous a expliqué que son objectif est d'améliorer l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée grâce à la possibilité pour chaque militaire d'être plus stable géographiquement durant toute sa carrière, une demande d'étude est d'ailleurs faite dans ce sens en ce qui concerne le trajet de carrière des militaires, dans ce cadre l'allocation d'éloignement n'avait plus lieu d'être.

la mise en place de ces améliorations nécessite encore de nombreuses étapes administratives, ainsi qu’un travail préparatoire nécessaire de la part de l'Etat-Major. C’est pourquoi tout ne peut être réalisé du jour au lendemain, les délais de mise en œuvre se situent donc entre 2022 et 2024.

Pour la CGSP, force est de constater que depuis bien longtemps, le personnel de la Défense était une variable d’ajustement, nous avons enfin une Ministre de la Défense qui montre sa volonté de faire du personnel sa première priorité, d’augmenter l’attractivité du métier militaire, d'améliorer les conditions de travail et de dégager des moyens budgétaires suffisants afin de réaliser ses objectifs.

2021 est donc l'année du changement, il est l'heure de passer aux actes ! Ne perdons pas la moindre seconde et concrétisons ces revalorisations tant attendues par le personnel. Les syndicats et l'Etat Major Défense doivent se mettre autour de la table dans les plus bref délais afin d'écrire les textes nécessaires à ce plan "POP"

La CGSP Défense se réjouit qu’après plus de 15 ans, les militaires verront enfin leur pouvoir d’achat augmenter et ne seront plus une variable d'ajustement.