Comment remplir correctement la prescription de médicaments établie par des médecins militaires et des médecins agrées (prescription double jaune)

Un probfarmalème est survenu dans les pharmacies civiles où les ayants droits se présentent avec leur prescription double jaune de médicaments. Le système ne reconnaît plus les numéros de matricule commençant par une lettre, ce qui signifie que les médicaments ne peuvent plus être livrés conformément au système de  tiers payant. En d'autres termes, les ayants droits devraient d'abord payer leurs médicaments puis demander le remboursement à BFA-M au moyen d'une demande de remboursement accompagnée d'une attestation BVAC

Pour résoudre ce problème, le numéro d'identification personne attribué par HRM@Defense doit être inscrit sur la prescription double jaune en lieu et place du numéro de matricule

Depuis le déploiement de la version 3 de HRM@Defense, les numéros de matricule des militaires entrés en service avant 1990 et des civils ne sont plus reconnus. Ce sont les numéros de matricule commençant par une lettre (R, O, M, B….) Le système n'accepte que les numéros de matricule composés uniquement de chiffres.

Dans HRM@Defense, chaque numéro de matricule a été converti en un ID personne (le numéro d'identification unique d'une personne en HRM@Defence).

Pour les anciens matricules commençant par une lettre, cette lettre a été remplacée par 2 chiffres représentant l'année d'incorporation (pour ceux qui sont entrés à l'école des cadets ou très jeunes à l'école SOffr: l'année où ils ont eu 16 ans).

Pour le Pers concerné, c’est ce numéro qu’il faut faire inscrire par le Med sur la prescription de médicament jaune. Des informations supplémentaires concernant l'ID de la personne peuvent être trouvées sur intranet 

En cas de doute n'hesitez pas à contacter votre délégué CGSP Défense